• CROP CIRCLES... depuis la nuit des temps...

    ( Le Grand Faucheur ) Diable faucheur

     

     

    - Au Royaume-Uni, les fermiers rappellent que de simples cercles apparaissent sur leurs terres depuis des générations.

     

    INTRODUCTION

    L’attribution de la composition de ces "crop circles" mystérieux au "Diable" ne date pas d’aujourd’hui cependant et fait partie du patrimoine de l’humanité car ces cercles sont apparus à tous les âges et dans de nombreuses contrées.

    Ce Diable moissonneur, "[*le Grand Faucheur*]", est l’illustration d’une couverture d’un opuscule paru au XIIe siècle à propos de cercles de culture découverts dans le comté de l’Hertfordshire, en Grande Bretagne bien sûr.

     

    Une certaine analogie entre certains "crop circles" et des motifs préhistoriques gravés sur des pierres. Nous pourrions penser que les cercles de pierres ont été inspirés par les anciens "crop circles" pour les pérenniser et les honorer.

    CROP CIRCLES... depuis la nuit des temps...
    artefacts
    Click sur l’image pour agrandir

    Gravures "cup and rings" sur une pierre préhistorique à Old Bewick (Northumberland)

    Vieilles de plusieurs milliers d’années, des lignes énigmatiques composent des figures sur des surfaces de plusieurs dizaines de km2 au Pérou. Cette figure ci-dessus, montre une araignée.

     

    La toile continue de se tisser donc... Ces figures ont été obtenues en triant les pierres noires ou grises au sol, suivant pour certaines d’entre elles des lignes rectilignes parfaites et ce, sur plusieurs kilomètres de long.
    Et alors qu’elles ne pouvaient être détectées à partir du sol, c’est depuis les airs que des aviateurs à la veille de la deuxième guerre mondiale les remarquèrent.
    Et c’est depuis les satellites que leur observation demeure la plus aisée.
    Une scientifique Allemande M. Reiche a passé 40 ans de sa vie à les étudier mais ces figures restent énigmatiques quant à leurs origines, leurs raisons d’être et la finalité des messages si l’on considère qu’ils sont indécelables depuis le sol si on en ignore l’existence.

    Parmi elles, cette figure baptisée "spaceman" ou "homme de l’espace" rappelle le thème de l’alien. Peints de nombreuses fois sur des poteries, des ballons ressemblant à nos montgolfières permettent de supposer que les indiens Nazca connaissaient le moyen de s’élever dans les airs et d’être ainsi capables d’apprécier et de jalonner le terrain pour pouvoir exécuter de telles figures. Découverts dans des tombeaux, des tissus plus légers que les fibres synthétiques que nous fabriquons pour les enveloppes et la maille étant plus serrée que les nôtres, les indiens avaient peut être pour coutume de déposer les dépouilles de leurs chefs dans une nacelle de montgolfière, de la laisser s’élever et se perdre dans les airs pour rejoindre le domaine de dieux.
     

    Les figures visibles depuis les satellites auraient servi de points de repère.

    Et pour en revenir au Sud de la Grande Bretagne, les sites mégalithiques antiques sont nombreux comme Stonehenge, le plus connu, Avebury à 28 km au Nord de Stonehenge le plus important et à 1.5 km Silbury Hill, le tumulus le plus haut d’Europe. Stonehenge (photo ci-dessus) a été construit en un Millénaire, en 2700 env. avant JC.
     

    L’ouvrage est un site astronomique dont l’axe est dirigé en direction du soleil levant au moment du solstice d’été, le 21 Juin. Cet observatoire est pourvu d’un système à 56 trous percés sur le remblai permettant de prédire le mouvement es éclipses de soleil et de lune.. Avebury est un cercle de pierre, le plus grands du monde, de 360 m de diamètre. Silbury Hill est un tumulus haut de 40 m et avec un diamètre de 150 m, le plus important d’Europe.
     

      

      

      

    Les thèmes sont la mort et la régénération, la mort étant le reflet de la vie et vice versa. Deux mondes se côtoyaient donc où les défunts avaient leur rôle à jouer parmi les vivants. A flancs de coteaux, des effigies de chevaux ont été créées il y a environ 2000 ans.
     

    Les druides étaient les prêtres de cette époque qui fréquentaient ces cathédrales et autres temples de pierre. Il avaient pour rôle majeur d’apaiser les esprits des morts, en particulier, à la veille de Samain ou dernier jour d’Octobre. Les nuits devenant de plus en plus longues, la peur de voir disparaître le soleil s’accroissait et cette peur était exorcisée à l’occasion de cette fête connue sous le nom d’Halloween à présent. Inutile donc de développer ce thème.
     

    Les préparatifs de la fête avec sa cohorte d’effigies démoniaques, au moment où le film sort sur les écrans, prouvent à elles seules que le phénomène des crop circles ne peut être dissocié de cette partie de l’Angleterre et de la tradition mythologique qui s’y rattache.

      

    En 1991, une formation est même apparue devant la résidence de campagne du Premier ministre Britannique de l’époque, John Major. La maison et ses dépendances étant tenue sous surveillance étroite, l’interrogation sur le mode de formation de ces crop circles ne peut que s’amplifier.

     

    De telles figures, datant d’au moins 2000 ans, sont visibles dans le pays.
    La nature crayeuse du terrain permettant par sa mise à fleur de terre, de créer le motif, celles-ci sont régulièrement nettoyées par les habitants locaux.

    Prés d’Hildesheim en Allemagne, un crop circle présentait une composition, déjà connu sur trois plaques métalliques, en or, argent et bronze. La particularité de la deuxième est qu’elle était constituée de 0.1% de fer et 99.9% d’argent. Une telle pureté est introuvable sur terre.
     

    Et toujours à propos de ces plaques, une phrase énigmatique dans un vieux recueil annonçait :

      

    ...//...Aussi retrouverez-vous dans l’herbe les tablettes en or miraculeuses dont ODIN se servait pour communiquer...

    En trois ou deux dimensions, la géométrie "sacrée" est utilisée comme langage religieux dans les églises et les cathédrales, qui pour certaines d’entre elles, comme à Chartres ou au Puy, ont été érigées sur d’anciens lieux mégalithiques. Une façon de récupérer les visiteurs et leurs croyances païennes.

     

     

     

     

    Sur le sol de certaines d’entre elles, un labyrinthe comme à Chartres ci-dessus, figure un chemin vers Jérusalem que des pèlerins sans moyens pouvaient parcourir. Au solstice d’été, tout comme sur le site de "stonehenge", des pèlerins mêlés à des excentriques et autres "initiés" parcourent le labyrinthe, débarrassé de ses chaises et de ses bancs qui l’encombrent et le dissimulent pendant le reste de l’année.

    Suite aux exactions de la Révolution de 1789, beaucoup de ces labyrinthes qui n’en sont pas réellement, avaient été détruits. Qu’elle soit manifestée ou subliminale, la géométrie en trois dimensions envoûte sous ses voûtes et fascine au sol, sur les murs ou au plafond quand elle est réduite à deux.

      

      

    Ces agro ou agriglyphes ne datent pas d’hier et sont connus outre manche depuis au moins deux décennies, le Sud de l’Angleterre étant une cible de prédilection semble t-il par le nombre, la qualité et le degré de sophistication de ces empreintes codifiées. Au commencement du phénomène, alors que je travaillais sur le Sud de l’Angleterre, il s’agissait de simples cercles plutôt rustiques et pouvant être exécutes de main d’homme.

     

      

    Les médias Britanniques les traitaient comme une banalité sans intérêt. Seul problème : on ne pouvait relever aucune trace de pas d’approche laissée par les "farceurs" qui pouvaient travailler sans lumière et depuis quelques années de jour, en quelques minutes et sous le nez de touristes ou de gardiens.
     

    Mystère confirmé par l’apparition de "crop circles" au Canada dans la neige sans traces de pas ou même dans les nuages ! Mais avec le temps, les schémas associant cercles, triangles et carrés croissaient en complexité, en envergure et en raffinement. Les mesures effectuées au sol et sur les céréales révélaient le degré de non faisabilité à l’échelle humaine et le traitement par informatique ne pouvait laisser le moindre doute à ce sujet avec l’apparition de proportions liées par des constantes ou "nombres d’or".
    A propos de céréales, un grand nombre de mesures dans la Bible s’effectue à l’aide de roseaux, de cannes ou même de roseau d’or.

      

    Les agriglyphes sont devenus des signes, puis un alphabet, s’organisant en langage, à caractère hypnoïde dont les clés seront, promettent les maîtres ascensionnés et autres "E.T." par le biais des channellers, bientôt initiatiquement compris et décryptés par des hommes dont la conscience s’élèvera. Annonçant de façon parodique les moissons d’âmes, ces signes annoncent que les temps sont arrivés à maturité.

     

      

      

    Les media britanniques ont traité pour la première fois des "crop circles" au début des années 80.

      

      

      

    Depuis 1990, les "crop circles" ont explosé dans la conscience du public comme un nouveau phénomène, depuis l’évolution de simples motifs circulaires en énormes et complexes formations géométriques.

      

    Les "crop circles" sont un phénomène mondial et chaque année, de nouveau rapports arrivent en provenance d’un nombre toujours croissant de pays. Toutefois, la principale concentration de ces événements a été localisée dans le Sud de l’Angleterre, plusieurs autour d’anciens sites tels que Stonehenge, Avebury et Silbury Hill (le plus important tumulus construit de main d’homme en Europe).

      

    Bien qu’il existe de nombreuses théories relatives à leur création, aucune n’a pu expliquer d’une manière satisfaisante comment se forment exactement les cercles. Mais le témoignage le plus persuasif existe peut être sous la forme d’un enregistrement vidéo montrant de petites balles brillantes de lumière éclatante à l’intérieur et l’extérieur de "Crop Circles". Plusieurs de ces lumières ont été filmées en plein jour et les objets semblent se déplacer avec un but et intelligence. Cela suggère t’il un lien entre ces balles de lumière et la formation de "crop circles" ?

    Depuis plusieurs années, comme le montre ces clichés, les champs de l’Angleterre apparaissent parfois comme étant partiellement moissonnés et de façon totalement déroutante et si le phénomène a été constaté dans d’autres contrées, le Royaume Uni semble particulièrement gratifié avec ces figures baptisées "crop circles", ("récoltes" ou "moissons" en "formes de cercles"). On a tenté de faire croire au public qu’il s’agissait de facéties accomplies en l’espace d’une nuit par M. Bower et Chirley, un couple de retraités en mal d’activité, désireux de figurer sur les tabloïds et de faire concurrence aux sagas de Buckingam.

      

      

    Mais La complexité de certaines figures dépasse l’entendement. Les dimensions et l’importance de ces "crop circles" prouvent que la facture et l’exécution de telles figures demeure totalement inaccessibles à l’homme, seul ou en groupe, et même de jour comme on tente de nous le faire croire ! Des expériences ont été faites en Grande Bretagne, en Hollande, en Allemagne et les résultats obtenus étaient loin d’égaler la qualité d’exécution du plus grand nombre d’entre eux. En cliquant sur l’image ci-dessus, le lecteur pourra se faire une idée de l’effet d’optique obtenu à partir d’une vue aérienne, alors qu’au sol, la figure semble beaucoup plus banale.

      

      

    Et toujours à propos de cette géométrie fractale dont les ordinateurs sont capables de restituer, en la prouvant, la précision mathématique, une seule chose est sûre cependant ; la fraude ou la mauvaise plaisanterie ne sont pas envisageables pour les milliers d’agriglyphes déjà répertoriés. Ils sont en général formés en quelques secondes, parfois sous les yeux mêmes d’observateurs en vigie.

      

      

    Des spécialistes en ufologie, en affaires militaires, en sismologie, en agriculture, en archéologie, en histoire, en plasma, en mathématique, en physique, en chimie... sans compter les médiums, les Channellers, les artistes, les radiesthésistes, et autres spécialistes du paranormal s’intéressent à ces phénomènes.

      

     

    Des revues et des magazines ou des émissions à caractère scientifique, comme dans le cas des OVNIs, s’entêtent à prouver qu’il ne s’agit que de supercheries.

     

    le phénomène, à des degrés divers, touche plus d’une quarantaine de pays et frappe de perplexité les témoins.
     

    La complexité de plus en plus évidente à première vue et extraordinairement sophistiquée lorsque à l’ordinateur les figures géométriques suggérées sont développées, ont obligé les détracteurs à transformer leur opération d’occultation ou de désinformation, en l’attribuant à des frères maçons désireux de communiquer entre eux. Ben voyons !

    - Des analyses scientifiques ont été menées sur des échantillons de plantes prélevés sur des "crop circles".
     

    Le travail effectué par le biophysicien, le Dr William Levengood, semble suggérer qu’une sorte d’effet d’énergie de micro-ondes soit impliqué dans le processus de création du cercle.

      

    Comme si une énergie similaire aux micro ondes que génèrent nos fours domestiques avait été dirigée sur le champ, les nœuds de croissance des tiges sont gonflés et présentent des micro-cavités d’expulsion, (technologie des imprimantes à bulles d’encre), témoignant d’une micro explosion qui aurait vidé la nodosité de son humidité sous l’effet d’une pointe de chaleur intense et brève, évaluée à 500/800°. En replantant ces tiges tordues et dilatées, on obtient des plantes différentes prouvant qu’elles ont subi une mutation génétique.
    L’étude du sol dévoile que la cristallographie a été modifiée pour certains composants.

      

      

      

    Des insectes sont retrouvés vitrifiés sur les tiges des céréales, avec au sol parfois des cadavres d’oiseaux grillés ou implosés. Et de toute façon, on ne voit plus d’oiseaux survoler les sites touchés par ce phénomène et leur abord est est déserté par les insectes.

    Les chercheurs qui travaillent autour des "crop circles" sont de plus en plus conviés à utiliser une pensée créative et novatrice en tant qu’élément de leur processus investigateur.
    Certains champs de recherche utilisent la méditation, la lumière et des sons musicaux dans un effort de communiquer de nouveaux motifs, le phénomène des "crop circles" étant perçu pour interagir avec l’esprit humain.

    Quoi que soient les "crop circles", ils ont déplacé, inspiré et rendu perplexes des gens du monde entier.

      

    L’attitude des Anglais semble se diviser en deux groupes inégaux :

     

    - La majorité pense qu’il s’agit d’actions d’illuminés qui veulent donner un "coup de pouce" à leurs théories. L’Anglais moyen veut ignorer ces phénomènes.

     

    - Une minorité penche pour des manifestations d’extraterrestres ou paranormales.

    Il faut toutefois noter qu’en Angleterre, l’intérêt pour ce genre de choses va très souvent de pair avec un certain ésotérisme.
    La documentation sur les Crop Circles n’est diffusée que dans les bureaux d’information touristiques et dans les librairies ésotériques.

      

    Il faut noter que le phénomène semble subir une dérive commerciale. Plusieurs groupes sont en concurrence pour éditer des cartes postales, des calendriers, etc... ainsi que pour organiser des visites et des congrès.
    Les conséquences de cette dérive font qu’il devient difficile de rencontrer des spécialistes.

      

      

    J’ai remarqué l’absence de réaction officielle à ces phénomènes.

    Ceci peut avoir deux significations :

    - Soit les services officiels pensent qu’il s’agit d’actes d’illuminés et laissent faire en espérant qu’il va se créer un effet "Nessie" bénéfique pour l’économie de la région.
    (Il serait intéressant de savoir si les fermiers sont dédommagés par les autorités locales pour les pertes de récoltes dues aux Crop Circles). *
    - Ou bien ils savent à quoi s’en tenir et ils ne veulent pas amplifier l’importance du phénomène.

    Il est facile de voir que, si elles le voulaient, les autorités britanniques pourraient rapidement tirer cette affaire au clair.

    Il faut noter que sur le réseau Internet circule des séquences vidéo, montrant des OVNI en train de tracer des Crop Circles.

    Il est important de mentionner qu’entre Avebury et Stonehenge s’étend une vaste zone de manœuvres militaires dont l’accès est interdit. Au dessus de la région d’Avebury, l’espace aérien est souvent occupé par des ULM et des avions légers. Un hélicoptère rouge semble venir tourner et se mettre en vol stationnaire au dessus des formations récentes.

    Mes sentiments vis à vis de ces phénomènes sont assez partagés : Certains éléments posent problème et incitent à penser que ces formations sont tracées par des engins se déplaçant à relativement faible altitude.
    D’autres font pencher la balance vers des réalisations humaines.

    Les arguments qui militent pour une origine extra-terrestre seraient :

    - La complexité et la géométrie quasi-parfaite de ces formations :

    Il est en effet très difficile de réaliser certaines de ces formations en restant au niveau du sol sans disposer de dispositifs de repérage et de guidage (piquets, cordes, appareils de mesure d’angle et de distance).
    Au cours de la visite que j’ai faite dans une formation, j’ai remarqué l’absence de trou ou de terre fraîchement remuée au centre des cercles. Je dois toutefois reconnaître que je pourrais la reproduire avec un peu d’entrainement.

    - La durée de réalisation de ces formations. Celle-ci est évaluée à au plus quelques heures en pleine nuit.

    - Le fait que certaines formations semblent porter des messages dont la signification n’a pas encore été décryptée ou est inhabituelle. Par exemple le "dipôle" montre une technique graphique inhabituelle de calcul du champ près d’un dipôle.

    - Le phénomène semble très ancien. On parle des "figures du Diable" qui apparaissaient autrefois dans les champs de cette région.

    Ce qui milite pour une réalisation humaine :

    - Le nombre très important de ces formations, évalué à plusieurs milliers sur quelques années.

    - Le fait qu’un phénomène d’une telle ampleur n’alerte pas les autorités.

    - Le fait que ces formations apparaissent majoritairement dans des zones géographiques très localisées, près de certains lieux "touristiques".

    - Certains motifs font référence à des notions purement humaines (lettres, dessin de visage, de personnages, d’objets usuels,..)

      

      

    SOURCES : http://scientox.net/spip.php?page=imprimer&id_article=90

      

      

     

      

     

    Pin It

    votre commentaire
  •  

      

      

    Le film "Signes" de M.Night Shyamalan fait la part belle au mystère entourant les crop circles, ces drôles de signes ésotériques qui apparaissent dans les champs de céréales en l'espace d'une nuit. Canulars, signes annonciateurs, phénomènes météorologiques ? Parallèlement à ce film, SF-Story recense les faits, avis, et analyse ce dossier...

    Les crop circles c'est quoi ?

    On appelle les "crop circles", ou cercles dans les cultures, des dessins réalisés variant de simples motifs circulaires jusqu'à des symboles géométriques immenses et complexes. Ils apparissent dans les champs de céréales comme le blé, le maïs, le seigle avec une fréquence accrue chaque année. Le plus souvent la représentation est circulaire, les plantes, épis de blé par exemple, sont couchées à leur base ou à la jonction de leur nœud le plus bas à 90° par rapport aux épis de blés alentours, selon un motif en forme de spirale. Le phénomène a été rencontré au XVIIe siècle puis resurgi après la seconde guerre mondiale, en même temps que le phénomène des soucoupes volantes. Le mystère des crop circles ne cesse de s'amplifier et beaucoup étudient le sens et l'origine de ce phénomène.

    Les marques sont apparues dans tous les pays du monde qui cultivent des céréales comme l'Australie, le Japon, la Russie, le Canada, la France, les USA, mais aussi sur d'autres surfaces comme les neiges de l'Himalaya. Le sud de l'Angleterre semble particulièrement propice à l'observation du phénomène, dans une contrée où subsistent d'anciens temples comme Avebury et Stonehenge. Bien que leur nombre augmente dans le monde entier, 90% des crop circles apparaissent a moins de 65Km de Stonehenge...

    Certains crop circles ont été découverts en dehors des lignes de labour, sans aucune trace de machine ou de chemin; d'autres sont apparus sur des terrains militaires interdits, comme celui de Salisbury Plain, toujours en Angleterre. Ces formations sont dues à une pliure des tiges en général au niveau du premier noeud, celui qui se trouve le plus près du sol. Des analyses biologiques effectuées constatent une déshydratation de cette partie de la tige.

      

      

    cropcircles1

    Le premier compte enregistré d'un crop circle a été au 17ème siècle.

    Une image dépeint un diable sur bois couper des cercles dans un champ avec une faux. La brochure qui accompagne expliqué que l'agriculteur était furieux contre le prix de la tondeuse a été recharge pour son travail et a dit qu'il aurait plutôt "le diable" de la tonte. Comme le raconte, ce soir-là la récolte éclairées comme si elle était en feu. Dans la matinée, il y avait un crop circle, gracieuseté de Satan.

      

    JPEG - 132.2 ko

    Gravures "cup and rings" sur une pierre préhistorique à Old Bewick (Northumberland)

      

    Des crop circles depuis l’aube des temps ?

    Historiquement, les premiers glyphes ayant fait l’objet de traces écrites remontent au 16 ème siècle plus exactement en 1590, en Hollande. Mais ce n’est que le 22 Août 1678, qu’une description précise en est faîte dans un article intitulé « Le Diable Faucheur ou Les Nouvelles Etranges en dehors de Hartford-shire ».

    Etant la Véritable Histoire d'un Fermier, qui négociait avec un Pauvre Faucheur la Coupe de trois Demi-Acres d'Avoine:

     JPEG - 15 ko

      

    "Alors que le Faucheur demandait trop, le Fermier jura que le Diable faucherait plutôt que Lui. Et il s'ensuivit, que chaque Nuit, la Culture d'Avoine semblait comme toute de feu: mais le Matin suivant apparut si soigneusement fauché par le Diable ou quelque Esprit Infernal, qu'aucun Mortel ne fut capable de faire de même."

    De nombreux fermiers ont transmis de génération en génération des observations de cercles dans leur culture, mais bien evidemment aucune preuve photographique. On peut estimer que les crop circles existent depuis bien plus longtemps que les cinquantes dernières années où le phénomène s’est amplifié. L’ère de la photographie associée à celle de l’aviation privée a apporté une facilité d’observation du phénomène.

    Il y a peu de comptes-rendus de témoin oculaire car la plupart des personnes se sentent mal à l'aise en racontant ce phénomène. Dans les cas rares de témoignages, deux composantes sont le plus souvent dans la formation d'un crop circle : une boule de lumière en sustentation et un tourbillon qui semble aplatir les cultures. Beaucoup signalent également que la conception du crop circle ne prendrait que quelques minutes.

      

    CROP CIRCLES sont de grands motifs qui apparaissent dans les champs de blé, le seigle, l'orge et des cultures similaires.Les motifs peuvent être géométriques complexes, circulaires ou abstraits et sont habituellement formées lorsque les tiges de la plante sont cassés au niveau du sol ou à des points de noeud et aplati au sol dans la même direction.

    Alors que certains crop circles peuvent être expliquées, d'autres restent un mystère.

    Les crop circles qui ne peut être prouvés à l'homme présentent souvent des caractéristiques particulières qui sont difficiles ou impossibles à reproduire.

      

    Canulars ou réalité ?

    En 1990, dans le Loir-et-Cher (France), un groupe a créé dans les récoltes un simple cercle de 80 mètres, pour expérimentation et décidés à démystifier le phénomène. L'équipe de 7 personnes a eu besoin d'une heure pour terminer les "travaux". elles ont employé des cordes, des poteaux et un rouleau de jardin pour aplatir la récolte.

    En 1991, les crop circles ont vu leur nombre s'accroître de façon vertigineuse : 400 recensés en Angleterre en 1991. Il n'en faut pas moins pour que le gouvernement organise une vaste consultation constituée de ministres, de militaires et de chercheurs afin de discuter du phénomène. Bilan : pas de réponse, rien d'officiel ne permet d'infirmer ou de confirmer les crop circles !

      

      

      

      

    Après cet aveu d'échec, diverses campagnes de démonstrations de réalisations de crop circles ont eu lieu en Angleterre. La première a eu lieu à Bratton Camp près de Westbury. Devant des caméras infra-rouges, en pleine nuit, plusieurs individus vont réaliser un signe dans un champ de céréales. Leur but : ridiculiser la communauté scientifique qui n'a pas su déchiffer le canular ! Manque de pot : quelques jours plus tard, un nouveau crop circles apparaît -bien réel cette fois-ci- et non loin du premier.

    En Septembre 1991, ce sont deux artistes Doug Bower et Dave Chorley, qui déclarent à la presse être les auteurs de près de 200 crop circles depuis une quinzaine d'années. S'il est vrai que quelques crop circles peuvent être réalisés en une seule nuit, du fait de leur simplicité (les organisateurs de Circle Makers en savent quelque chose), d'autres devraient nécessiter un nombre de personne impressionnant et aucune trace de présence humaine ne subsiste sur les lieux. En 2001, l'épidémie de fièvre aphteuse sévit en Angleterre et provoque un accroissement de la surveillance dans les campagnes, le nombre de crop circle ne diminuera pas cette année là.

      

      

      

    Reconnaître le vrai du faux

    S'il existe de vrais et de faux crop circles, comment reconnaît-on la supercherie ? Sur les crop circles identifiés, les tiges de céréales ne sont jamais cassées. Ces tiges sont étendues sur le coté selon une spirale parfaite. Le sol reste parfaitement intact et ne décèle aucune activité mécanique comme un tracteur ou une machine ayant été utilisée. D'autre part, les chercheurs ont constaté une modification des plantes s'expliquant seulement par une élévation de température importante l'espace d'une fraction de seconde. Une rémanence magnétique est décelable sur les lieux durant plusieurs jours et la démarcation entre le symbole et le reste du champ est toujours très nette… Tout porte à croire que le phénomène est bien réel et pour le moment inexplicable.

    Des observateurs attestant avoir vu la création d'un crop circles parlent de temps relativement courts : "en l'espace de quelques secondes", d'autres racontent qu'un bruit précède ou participe à la formation accompagné d'une lumière jaune éclatante.

    Dans Effervescience n°23 du 3ème trimestre 2002 on peut lire que "dans une formation on a retrouvé un oiseau mort dont le corps avait littéralement explosé, comme s'il avait été cuit vivant dans un four à micro-ondes. Dans d'autres formations on a trouvé des hérissons désèchés. On note aussi que les grains de blé sont déshydratés et croustillants. Ils sont moins conducteurs de l'électricité d'après les travaux du Dr Levengood".

      

      

      

    Thèses scientifiques

    Plusieurs thèses scientifiques ont été énoncées sur le sujet. Certains pensent que la relation entre la fréquence (son perçu lors de la formation) et les figures géométriques sont en corrélation. La forme du signe est en fonction de la vibration, donc le son serait à l'origine de leur création. En 1989, un météorologue anglais publie un livre intitulé " L'Effet des Cercles et Ses Mystères ". Il y dévoile sa théorie du plasma-vortex pour la création des fameux crop circles ! D'autres hypothèses ont été de tirs militaires réalisés dans des zones civiles et produits par un canon laser à micro-ondes piloté par ordinateur. Ces micro-ondes utilisées en très basse fréquence peuvent nous aider à communiquer avec des sous-marins en plongée, par exemple, mais peuvent aussi malencontreusement tuer des baleines. Tout ceci est décrit dans un projet scientifique et militaire appelé Haarp. Il s'agirait d'une arme climatique permettant de créer des phénomènes météorologiques sporadiques mais violents.

    Dans ce dossier, initié par Luc Mampaey, ingénieur commercial belge, il est décrit une quantité d'application liées aux générateurs de micro-ondes, comme la création d'une couche ionisante au-dessus d'une vaste région. Cette couche en haute altitude pourrait par un procédé scientifique assez complexe -que je ne décrirais pas ici- pourrais modifier l'énergie issue du soleil sur cette région et provoquer une sorte d' " hiver nucléaire ", comme le ferait l'impact d'une météorite avec une période de 12 à 18 mois sans soleil. De là à supposer que les crop circles correspondent à des essais d'impact de balayages de micro-ondes sur les végétaux , il n'y a qu'un pas que beaucoup franchissent avec rapidité…

    En 1992, deux américains passionnés du phénomène, Nancy Talbott et John Burke, financent une partie du travail du biophysicien américain William Levengood. Ils forment depuis l'équipe de recherche BLT (Burke, Levengood & Talbott), et ont effectué des analyses sur des échantillons de plantes extraits des crop circles. Eux aussi suggèrent l'utilisation d'énergie issue de générateur à micor-ondes pour expliquer le phénomène.

    Cependant, pourquoi réaliser des dessins aussi fantastiques et aussi réguliers avec ces supposés " générateurs " ? Là aussi, ces scientifiques ont une solution : cela permet aux militaires de camoufler leurs essais en interprétations d'interventions extraterrestre !

      

     ThinkQuest )

     

     

    Comme le temps passait, les gens ont commencé à voir des lumières dans le ciel

    qu'ils ne pouvaient pas expliquer.

     

    Enfin Satan a été effacé de l'méfait crop circle et le blâme a été placée carrément sur les étrangers et leurs vaisseaux spatiaux. A ce jour, les crop circles sont souvent associées à des observations d'OVNI. En 1966, à Tully, Queensland, en Australie, un agriculteur a dit avoir vu une hausse de soucoupe volante 30 à 40 pieds à partir d'un marécage. Lorsque l'engin était allé, l'endroit où il avait atterri avait roseaux tressés aiguilles d'une montre sur le dessus de l'eau.


    La vidéo ci-dessus est censé être rushes des ovnis créant des crop circles. La caméra est instable jusqu'à la l'action commence et qu'il s'aligne parfaitement à filmer un concentré des clips de soucoupes volantes zapping champs. Juger de l'authenticité pour vous-même. Canulars OVNIS sont incroyablement commune.


    Beaucoup de ceux qui croient soucoupes volantes créé les crop circles crois aussi que les modèles dans les domaines sont en fait des messages à partir d'une forme de vie intelligente - peut-être un avertissement sur l'environnement et le sort de la planète que nous appelons la maison.

     

     

     

    spreads1

     

    Comme le temps passait, les gens ont commencé à voir des lumières dans le ciel qu'ils ne pouvaient pas expliquer.Enfin Satan a été effacé de l'méfait crop circle et le blâme a été placée carrément sur les étrangers et leurs vaisseaux spatiaux.A ce jour, les crop circles sont souvent associées à des observations d'OVNI.En 1966, à Tully, Queensland, en Australie, un agriculteur a dit avoir vu une hausse de soucoupe volante 30 à 40 pieds à partir d'un marécage.Lorsque l'engin était allé, l'endroit où il avait atterri avait roseaux tressés aiguilles d'une montre sur le dessus de l'eau.

    La vidéo ci-dessus est censé être rushes des ovnis créant des crop circles.La caméra est instable jusqu'à la l'action commence et qu'il s'aligne parfaitement à filmer un concentré des clips de soucoupes volantes zapping champs.Juger de l'authenticité pour vous-même.Canulars OVNIS sont incroyablement commune.

    Beaucoup de ceux qui croient soucoupes volantes créé les crop circles crois aussi que les modèles dans les domaines sont en fait des messages à partir d'une forme de vie intelligente - peut-être un avertissement sur l'environnement et le sort de la planète que nous appelons la maison.

      

      

    cropcircles5

      

      

    Dès l'apparition des premiers crop circles, ceux-ci furent décrits comme des traces d'atterrissages. Au début, les motifs étaient relativement simples mais de nos jours, devant la complexité des motifs, cette hypothèse est abandonnée. Par contre, la présence d'ovni n'est nullement écartée car divers documents photographiques font apparaître des des boules lumineuses de petite taille survolant les sites. Certains évoquent même la présence d'engins volants plus importants dont ces boules sont émises.

    Loin de donner une explication au phénomène, les chercheurs pensent que ces empreintes signifient quelque chose, un peu comme l'interprétation qu'en fait M.Night Shyamalan dans son film. Ces " signes " nous offrent une information sur les relations entre l'homme et la Terre, comme s'il s'agissait d'un nouveau langage à interpréter, un nouveau moyen de communication. Ces signes sont de quatre types : les signes géométriques et mathématiques, le langage originel interprétable par tous ; les signes génétiques, les signes de l'énergie électrique, les langages symboliques de chaque communauté terrestre (symboles celtiques, indiens, etc…)

    Dans Signes, M.Night Shyamalan donne son interprétation du phénomène, visuellement trés cinématographique, dans la pure tradition du film de science-fiction des années cinquante, avec invasion extra-terrestre à la clé. Mais cela reste une des variantes d'explication sur un phénomène qui est loin d'être élucidé!

      

      

    Auteur : SF-Story

      

    recent1

      

      

    sources : http://www.a525g.com/paranormal/crop-circles.php

      

      

      

     

    Pin It

    votre commentaire
  •  

     

    Michael Salla, parmi d'autres comme Ian Brockwell ou Colin Andrews, constate que des Crop-circles anglais avaient correctement annoncé le réveil de l'activité solaire après un calme plat constaté depuis 2004. Il titre : "Un Crop-circle avait prédit avec précision les tempêtes solaires". "SOHO (l'observatoire positionné au Point de Lagrange) a confirmé que le 6 juillet 2009, une très importante éjection de masse coronale (CME) a été émise par le soleil. Une seconde CME a suivi le matin du 7, et ça s'est produit à nouveau le 8 juillet. Les CMEs confirment en partie la prédiction codée d'un crop-circle découvert à Milk Hill (GB) qui était apparu en 3 étapes les 21, 23 et 30 juin."

     

     

     

     

    "Les CMEs ne semblent pas faire partie des séquences émises en direction de la Terre, contrairement à ce qu'on avait pensé en interprétant le crop-circle. Elles constituent cependant un évènement remarquable parce qu'elles sont survenues les 6/7 juillet, précisément pendant l'éclipse de Lune, à la date prévue." "Les deux instruments de SOHO sont nommés LASCO 2 et 3 (pour "Large Angle & Spectrometric Coronagraph"). Malheureusement, le film de LASCO pour le 6 juillet n'est pas disponible en ligne." M. Salla se demande si on a voulu "minimiser" cette observation.
    Les analystes, sur l'un des principaux sites de chercheurs, Crop-Circle Connector, se sont intéressés à cette formation évolutive de Milk Hill (21 au 30 juin). Une fois terminé, l'ensemble mesurait environ 500 mètres de long.

     

     

     

    Le dossier constitué par Linda Moulton Howe sur EarthFiles rapporte des témoignages de terrain. Au sujet de la partie rajoutée le 30 juin : "A cette échelle, il n'est plus possible d'envisager un canular réalisé la nuit, en quelques heures, avec des planches et des cordes." Mais les analystes s'étaient surtout concentrés sur la "Méduse" apparue le 29 mai. En se référant à la symbolique utilisée les années précédentes, ces passionnés avaient avancé une "prédiction" : "Cette configuration suggère qu'une tempête solaire risque d'affecter la Terre le 7 juillet 2009, ce que d'autres images de crops en Avril et Mai ont déjà montré".

     

     

    "Les éjections de masse coronale déforment le champ magnétique terrestre, lui donnant cette aspect de méduse." Dans le cours de la journée, le 7 juillet, NamsPopof et Hazuka publiaient sur le forum Ovnis-USA des mesures en temps réel de la reprise de l'activité solaire. La revue Ciel & Espace titrait le 7 juillet : "Le soleil s'est réveillé : Les treize années de repos du Soleil semblent enfin se terminer, comme l'attestent les taches qui ont commencé à apparaître sur le disque solaire le 3 juillet." NamsPopof précisait ensuite sur le forum : "Tout part du Crop dit de la Méduse, qui représente la magnétosphère terrestre; il était orienté vers l'endroit où le soleil se lève le 7 juillet à l'horizon... Cette figure date de fin mai, ce qui donne une prévision un mois à l'avance. Par ailleurs, la deuxième vague est arrivée jeudi soir sur la magnétosphère".

     

    Source : Lien ICI />

      

    sources blog : http://www.secret-realite.net/index.php?mod=articles&ac=commentaires&id=322

      

    Pin It

    votre commentaire
  • LE MYSTERE DES CROP CIRCLES...(1)

    Le mystére des cercles dans les champs de blés.

     

    Chaque année , entre 150 et 300 crop circles apparaissent un peu partout dans le monde. Leur taille varie de celle d'un simple cercle de moins d'1 m de diamétre à celle d'énormes dessins sophistiqués dépassant, eux, les 250 métres.

    En Août 2001, une formation gigantesque composée de 409 cercles a couvert une surface de plus de 50 000 métres carrés.

    Beaucoup ne voient là qu'une astucieuse mystification. Pourtant des recherches internationales et interdisciplinaires ont démontré que, parallélement aux copies réalisées par l'homme, il existait un phénoméne bien réel, toujours inexpliqué et qui apparaît de maniére mystérieuse dans les champs.

    On croit généralement que les cercles dans les blés sont un phénoméne récent , révélé par les médias. En réalité, cercles énigmatiques et formations géométriques existent depuis des centaines d'années... si ce n'est plus!

    Partout dans le monde, que ce soit dans la mythologie des Indiens d'Amérique ou dans les légendes et le foklore de l'Europe Centrale, on trouve déjà la tace d'appartions identiques à celles qui se produisent aujourd'hui dans nos champs.

     

     

    CROP CIRCLEmystereEn 1678, par exemple, un opuscule intitulé " Le diable moissonneur" raconte la surprenante histoire , illustrée de gravures sur bois, de la découverte de cercles dans les champs de céréales du comté anglais de l'Hertfordshire.

     

    L'interprétation infernale suggérée par le titre donne une bonne idée de l'origine qu'on attribuait aux cercles dans les siécles passés.

     

    Le premier article scientifique sur le sujet fut publié en 1880 dans la célébre revue "Nature". Il rapportait la découverte en Angleterre d'un champ constellé de cercles dans le Surrey. Aujourd'hui, plus de cercles 350 cas dits "historiques" ou "précurseurs" ( cercles apparus avant 1980) ont été enregistrés par des organisations telles que The International Crop Circles Archives ( ICCA).

     

    A partir de 1980, les cercles dans les blès commencérent à attirer l'attention de scinetifiques et de chercheurs tels que Pat Delgado ou Colin Andrews.

    Depuis les donnés enregistrées sur ce phénoméne n'ont cessé de s'enrichir. Nous avons affaire ici non seulement à de simples cercles mais aussi à des figures de plus en plus compliquées.

    En 1990, cette évolution a franchi un stade évolutif majeur lorsque des formations CROP circle etoileressemblant à des pictogrammes et dépassant les 100 m de long sont apparues dans les comtés du Wiltshire et du Hampshire, au sud de l'Angleterre. Depuis - et pour une raison encore inconnue - ce phénoméne à caractére annuel démontre une complexification croissante doublée d'un nombre d'apparitions en constante augmentation.

    ( cette photo est une des figures réalisée le 8 août 1997 à Milk Hill, dans le Wiltshire, comprenant six étoiles fractales et une grande figure géométrique basée sur le shéma de la fameuse " étoile fractale de Koch", en référence à la théorie mathématique du chaos.) - clic sur étolie pour pps-

     

    4 000 manifestations dans 45 pays.

    Cela n'empêcha pas les médias de sauter en 1991 sur l'histoire de deux vieux Anglais, Doug et Dave, qui clamaient être à l'origine de "tous les cercles dans les blés". Par la suite, le duo fut évidemment bien incapable de prouver ces allégations.

    Le phénoméne est bien plus ancien que leur prétendues interventions et il s'étend sur plus de 45 pays avec plus de 4 000 manifestations un peu partout dans le monde. Aujourd'hui, une nouvelle génération de faiseurs de cercles a pris le relais, se présentant comme artistes paysagers ou créateurs d'un mystére des temps modernes. Mais une fois de plus, à l'image de l'histoire inventée de toutes piéces par Doug et Dave , leurs oeuvres sont bien incapables de soutenir la comparaison avec ce qu'on appelle le " phénoméne authentique ".

    Nombre de ces informations ont été analysées en détail par des géométres , des architectes et des mathématiciens tels que le professeur Mickael Glisksmann ou le Dr Gerald S.Hawkins de l'université de Boston. Ceux-ci ont établi qu'elles étaient tout simplement trop élaborées pour avoir été réalisées en seulement quelques petites heures d'une nuit d'été. On n'a que peu d'éléments sur le temps réel nécessaire à la formation des cercles authentiques mais il existe des témoignages oculaires sérieux indiquant que , quelles que soient la complexité et l'étendue de la figure, il n'y a jamais besoin de plus de quelques secondes pour sa réalisation. Ces observations furent confirmées en 1996 à l'occasion d'un événement stupéfiant, la formation d'une magnifique et gigantesque spirale constituée de 153 cercles, en plein jour, entre 17h30 et 17h45, sans que personne ne s'en aperçoive sur le moment, dans un champ situé juste en face du mystérieux monument mégalithique circulaire de Stonehendge. Si on excepte un film vidéo controversé qui montrerait la création en moins de 10 secondes d'un dessin en forme de flocon de neige, il existe des preuves admissibles sur le plan scientifique démontrant la briéveté du temps nécessaire à ces créations.

    CROP CIRCLES

     

     

    sources : http://dreamokwa.over-blog.com/article-le-mystere-des-crop-circles-47870812.html

    Pin It

    votre commentaire
  • Depuis 1989, aux Etats Unis, le BLT Research Team, fondé dans le Massachussets par une ancienne analyste de recherche de Harvard, Nancy Talbott, assiste le biophysicien de renommée internationale William C.Levengood et son Pinelandia Biophysical Laboratory dans le Michigan.

    Ceux-ci procèdent à l'analyse d'échantillons de plantes et de sols collectés dans des cercles de blés surgis dans le monde entier. Comparées à des échantillons témoins, 95% des plantes en provenance des formations concernées présententdes modifications significatives dans leur structure cellulaire telles que des nodosités agrandies et allongées dans les tiges, visibles même à l'oeil nu, et la présence de " cavités d'expulsion" au même endroit, là où des particules d'humidité semblent avoir explosé vers l'extérieur, laissant derriére elles des cavités visibles. La plupart de ces effets ayant pu être reproduits à l'aide d'un rayonnement micro-ondes , cela suggére fortement l'action d'une chaleur intense et brève lors de la formation.

     

    photo: un impressionnant pictogramme en forme de " champ magnétique" apparu dans un champ le 22 juillet 2000 prés d'Avebury Stonecircle, en Grande Bretagne.CROP CIRCLE 2

     

    D'autres plantes ont été trouvées recouvertes d'une fine couche d'oxyde de fer qui nécessite des températures à 500°C. L'analyse la plus récente commandée par Nancy Talbott montre également que la structure cristalline des minéraux argileux du sol s'est trouvée modifiée à l'intérieur des formations étudiées. Ce qui appuie encore l'idée de l'intervention ponctuelle d'une chaleur intense, cette modification ne pouvant s'être produite qu'à des températures bien supérieures à 800°C. De toute évidence, plantes et sols n'auraient pas pu être exposés plus de quelques nonosecondes à de telles températures sans être carbonisés. Quand on sait que cela n'a jamais été détecté, dans aucune des figures fabriquées par l'homme, soutenir que des mystificateurs humains armés de planches et de rouleaux aient pu provoquer de tels effets est tout simplement ridicule.

     

    photo: ce crop circle connu sous le nom de "spirale de julia"( en référence au principe mathématique dit du "chaos" ) serait apparu en l'espace de 15 mn dans un champ proche du site de Stonehenge, en pleine journée,le 7 juin 1996

    CROP CIRCLEspirale de julia

    D'autres analyses montrent qu'à l'intérieur de la plus grande partie des formations de cercles dans les blés, la quantité de particules magnétiques était plus importantes que les 0.4 mg par gramme de sol attendus. Dans un cas particulierément spectaculaire, cette quantité s'est révélée 700% supérieure à la normale. On a découvert par la suite que ces particules magnétiques étaient disposées à l'intérieur de la formation de maniére complétement cohérente avec les modéles physiques d'un systéme tourbillonnant. Ces découvertes , ajoutées aux analyses biophysiques , ont contribué à la création d'un modéle théorique de "vortex de plasma" ( une sorte de tourbillon électromagnétique en forme d'entonnoir) pour expliquer la formation des cercles dans les blés, tout au moins d'un point de vue purement mécanique. Mais cette théorie ne permet toujours pas de répondre à quelques questions d'importance concernant les cercles dans les blés. CROP plante -photo ovni ufo

    Qu'est ce qui est à l'origine de ces formes et ces dessins superbes ressemblant aux chefs d'oeuvre d'une sorte de génie des céréales?

    Beaucoup de cercles dans les blés parmi les plus complexes trouvent leur équivalence dans des formes naturelles comme les cristaux, les alvéoles des nids d'abeilles ou les figures cymatiques qui apparaissent lorsque certaines fréquences sont dirigées sur des surfaces liquides. Comme l'ont montré les chercheurs Wolfgang Schindler, Jan Schwochow et Allan Brown, de nombreux cercles apparaissent basés sur le nombre d'or et autres principes de la géométrie sacrée. D'autres figures de cercles sortent des capacités géométriques de la nature car ils apparaissent plus artificiellement planifiés. Ce serait pourtant un peu rapide d'y voir des oeuvres humaines alors que notre propre nature nous reste encore impénétrable. Certains pensent que les crop circles pourraient être l'oeuvre d'une intelligence non humaine qui viendrait d'une autre dimension, à moins que ce ne soient des visiteurs extra terrestres. Sans oublier que la nature elle même pourrait être elle aussi considérée comme une forme d'intelligence non humaine...

     

    CROP à Ogbourne ReptileBassett photo lucy pringleQue sont ces étranges lumiéres sphériques, d'une taille oscillant entre celle d'un oeuf et celle d'un ballon de football, observées au-dessus et à l'intérieur des cercles et qu'on peut voir sur des films et des photographies? L'un de ces films , réalisé par le photographe anglais Andy Buckley, montre les images étonnantes d'un oiseau de proie plongeant vers une des sphéres lumineuses pour s'en saisir avant de faire brusquement demi-tour au dernier moment.

    Sont-elles seulement , comme le pense le Dr Terrence Meaden,le météorologiste fondateur du Journal of Meteorology, un effet secondaire normal des énergies tourbillonnantes au moment de leur interaction avec les conditions locales, comme l'humidité ou les particules de poussiére qui produisent l'ionisation?

    Ou bien est-ce la preuve de la présence d'une intelligence non humaine à l'oeuvre?CROP du moulin à vent

    Pourquoi des animaux réagissent-ils aussi étrangement quand ils pénétrent dans les zones de céréales aplaties contre le sol?

    Pourquoi des témoins ont-ils rapporté de leur côté des impressions bizarres, des réactions physiques et même des expériences proches de la vision alors qu'ils se trouvent eux aussi à l'intérieur des cercles, tout particuliérement ceux de formation récente?

     

    (photo:Cette formation mystérieux avec son motif géométrique est apparu à côté du célèbre Moulin à vent de Chesterton, qui a été construit en 1632, par Sir Edward Peyto qui était un astronome et mathématicien qui a commandé cette structure. Il pourrait bien avoir été construit comme un observatoire qu'il a utilisé pour regarder les étoiles. Le sommet de rotation pourrait avoir abrité télescope de Peyto. Si oui, il a probablement été converti en un moulin à vent un peu plus tard.)

     

    Puisque nombre d'effets rapportés ici s'observent également sur des êtres vivants placés à proximité de forts champs électromagnétiques , on peut y voir l'action des énergies présentes au moment de la formation... même si les sceptiques continuent , de leur côté, à prétendre que les témoins ont été mystifiés par une sorte d'effet placebo.

     

    Où l'on parle de feng shui CROP stonehedge

     

    Pourquoi la plupart des cercles dans les blés du monde entier ont-ils été découverts à proximité immédiate d'anciens sites de pierres levées, de terrassements néolithiques, de chambres en pierres mégalithiques, de tumulus ou de cercles de pierres? faut-il y voir l'effet des puissants points d'énergies à l'intérieur du maillage électro-magnétique de notre planéte décrits par les sourciers et les géomanciens modernes , mais aussi par les anciennes cultures du monde entier, parmi lesquelles l'art traditionnel asiatique du feng shui?

    Quelle que soit l'opinion qu'on a sur les cercles dans les blés, c'est en fin de compte toujours la même choses qui fascine en eux : ils constituent le plus beau et le plus pacifique de tous les mystéres de notre temps.

    Et ce qui les rend encore plus intéressants pour les chercheurs c'est qu'ils constituent le seul phénoméne " paranormal" qui ne s'évanouisse pas soudainement, qui soit de nature permanente. Son existence n'est donc pas une question de croyance ou de non-croyance. Les cercles sont dans nos champs, on peut les visiter , entrer en eux, les toucher.

     

    Et s'ils peuvent apparaitre comme une provocation pour certains, ils restent avant tout une invitation pour nous tous.

     

    Butterfly -Papillon , symbole de la métamorphose, du changement, de la renaissance !!!!!

    CROP butterfly

    -------------------------------------

    (- texte de Andrea Müller, écrivain et conférencier allemand, qui enquête sur le phénoméne des cercles dans les blés depuis 10 ans. Il est le fondateur de l'ICCA, un des plus importants fonds d'archives au monde sur le sujet ainsi que du groupe de recherche indépendant,Invisible Circle. - tiré du H-S .VSD. Octobre 2002

     

    sources : http://dreamokwa.over-blog.com/categorie-11215513.html

    Pin It

    votre commentaire


    Suivre le flux RSS des articles de cette rubrique
    Suivre le flux RSS des commentaires de cette rubrique