• Les disparus du phare

     

     

     

     

     
     

    Les disparus du phare

     

     


    Depuis décembre 1899 où il a été édifié sur l'île rocheuse de Eilean Mor, au large des côtes écossaises, le phare a semblé maudit.
     
      
    Dans l'année qui a suivi sa mise en service, trois gardiens ont péri, un quatrième a fait une chute mortelle et plusieurs sont devenus fous.
    Puis, le 15 décembre 1900, le phare s'est éteint..

     
      
    Quatre gardiens se relayaient par équipe de trois. Alors qu'il s'approchait en bateau pour rejoindre son poste, Joseph Moore fut frappé par le silence oppressant qui régnait aux alentours.
    Personne pour l'accueillir, pas de drapeau flottant au vent.

     
      
    A l'intérieur du phare, tout lui avait semblé normal. Des plats de nourriture intacte étaient encore sur la table, une chaise gisait à terre et deux cirés manquaient au portemanteau.

     
      
    L'île venait d'essuyer une violente tempête. D'énormes vagues avaient tordues les rampes de fer de l'embarcadère.
    Mais, le jour de la disparition des hommes, la tempête s'était calmée. Le carnet journalier mentionnait qu'il y avait un léger crachin.
     
      
    En date du 15 décembre, l'un des gardiens avait écrit : »Fin de la tempête. Mer calme. Dieu est avec nous. »

    Mais, on n'a jamais retrouvé la trace de ces trois hommes.

     
      
    Plusieurs hypothèses assez farfelues ont été émises : enlèvement par un monstre marin, attaque d'un oiseau géant ou d'un fantôme.
    Officiellement, les trois gardiens ont été emportés par une vague qui les a surpris sur le débarcadère.
     
      
    La mer était calme ce jour là mais nous ne saurons jamais la vérité.
     
     
    sources :
     
     
     
     
     
     
     
     
     
     
     
     
     
    « Le sarcophage d'Arles sur TechLa Malédiction des Pharaons »

  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires

    Vous devez être connecté pour commenter