• Les O.V.N.I de la Renaissance...

    Le 5 juillet , une date anniversaire un peu spéciale !

      je me passionne pour le Ciel, l'au-delà et dans une suite logique, aux Ovnis et les étranges phénoménes qui nous relient à eux : contes et légendes, apparitions,etc... Dans ce livre(*), un chapitre est consacré à la Renaissance, à Christophe Colomb , à cette époque dont j'ai beaucoup parlé ,aux croyances Amerindiennes ... Alors, impossible de ne pas partager quelques lignes avec vous !

    (*) "La chronique des O.V.N.I "de Michel Bougard

    ( le Livre de poche "autres mondes")


     


     

    LEONARD DE VINCI-l-homme-de-vitruve-Vers le milieu du XVe siécle, l'Europe est en pleine expansion économique. On commence à rechercher des matiéres premiéres et des débouchés; le commerce manque de métaux précieux car les mines d'or et d'argent d'Europe centrale s'épuisent peu à peu. Or, des récits circulent et laissent croire que de fabuleuses richesses existent en de lointains pays, un peu légendaires. L'appât du gain facie va lancer des hommes audacieux à travers le monde, à la conquête de " l'Eldorado".

     

    Incapables de s'orienter avec précision dès qu'ils étaient en haute mer , les marins de l'Antiquité et du Moyen Age étaient réduits au cabotage le long des côtes. Maintenant que la boussole et l'astrolabe ont été perfectionnés, que les nefs médiévales ont été remplacées par des caravelles plus racées, le grand large des océans va pouvoir être conquis.

    Nous sommes ainsi à l'époque des "Grandes Découvertes". En octobre 1492, Christophe Colomb découvre le Nouveau Monde , mais il croit avoir gagné l'Asie par la voie de l'ouest.

     

    Certaines chroniques relatent d'ailleurs que 2 ou 3 jours après avoir débarqué , Christophe Colomb et plusieurs de ses compagnons auraient vu un Ovni.

    < Deux heures avant la moitié de la nuit>, Colomb distingua en effet comme une lumiére.Il appela Pero Gutierrez et lui demanda de regarder:

    < C'était en fait comme une sorte de lumiére, comme une chaîne de cire, qui s'élevait et s'abaissait, se rapprochant peu à peu du sol > ( d'après El Ciclo Hispanico de l'historien espagnol Salvador de Madariaga) .

     

    Ce n'est qu'en 1507 que le Nouveau Continent reçoit le nom d'"Amérique" en l'honneur du navigateur Amerigo Vespucci qui le premier avait acquis la certitude que ces terres n'appartenaient pas à l'Asie...

     

    En 1517, la flotte du fameux conquistador Juan de Grijalba s'approchait des côtes du Yucatan. Un certain Juan Diaz , aumonier à bord d'un des navires, nota dans son journal :

    < Le soir du même jour nous fûmes témoins d'un miracle bien extraordinaire: une sorte d'étoile apparut au-dessus des mâts de nos vaisseaux après le coucher du soleil. puis elle s'éloigna en lançant continuellement des feux et finit par s'arrêter au-dessus d'un village ( c'était le village indien de Coatzacoalco sur la côte ouest du Mexique) , et il s'en échappa un rayon dans l'air qui se fit voir pendant plus de trois heures.> Inutile d'invoquer les feux de Saint Elme qui embrasent parfois le haut des mâts, ces phénoménes d'origine électrique n'ont jamais manifesté un comportement comparable à celui de cette boule de feu capable d'émettre un rayon lumineux.

    OVNI NUREMBERG EN 1561

    Déjà, avant la conquête espagnole, certains faits curieux s'étaient d'ailleurs déroulés au Mexique. Ainsi, un matin de 1509 , les gardiens du temple de Tezcatlipoca informérent l'empereur Moctezuma , que, au milieu de la nuit précédente, ils avaient pu observer < une fumée qui s'épaississait et qui était tellement blanche et éclairante qu'on se serait cru en plein jour >.

     

    D'après la chronique roumaine Leptopisetul Moldovenesc consacrée à l'histoire de la Moldavie, < en l'année 7025 ( an 1517 de notre calendrier ) au huitiéme jour de novembre, un grand signe s'est montré dans le ciel, resplendissant comme une figure humaine, vers l'ouest; il a stationné là-haut fort longtemps avant de se cacher à nouveau dans les airs >. L'absence de précisions empêche évidemment de se faire une opinion sur ce curieux phénoméne céleste. Mais l'observation qui fut faite trois années plus tard , en 1520, à Erfurt -Allemagne de l'est - est bien plus évocatrice: < Un merveilleux rayon brûlant de grandes dimensions apparut soudain dans le ciel; il tomba sur le sol et détruisit plusieurs endroits; alors il se retourna , tourna en rond et s'éleva dans le ciel où il resta sous la forme d'un cercle... >. En 1528, lors du siége d'Utrecht , < une cruelle et étrange observation fut faite dans le ciel qui terrifia les citadins et fit croire aux ennemis qu'ils allaient occuper la ville. Cela était de couleur jaune et passa au-dessus de la ville, haut dans le ciel et fut effrayant à contempler >.

    Quelques années plus tard , le 20 avril 1535, cinq "soleils" apparurent en même temps au-dessus de Stockholm . < Les "soleils" effrayérent pendant plusieurs heures la population. Un notable de la ville , Olaus Petri, théologien et mathématicien, en fit faire un tableau, le "Vädersolstavlan" . Celui-ci est l'oueuvre d'Andress ( ou Urban) Malare ( Urbain le peintre) qui entrera en 1540 au service du roi Gustave Vasa. Les trajectoires des objets furent d'abord reproduites pour Jacob Matham sur une plaque de cuivre conservée au Muséum d'Amsterdam. Le tableau est toujours visible aujourd'hui , dans la cathédrale de Stockholm, à côté du Palais Royal. > (...)

     

    OVNI HAMBOURG EN 1697Le 28 juin 1548, en Baviére, on aurait vu le disque solaire s'assombrir au passage de "plusieurs objets aériens" qui allaient ça et là dans le ciel , suffisamment près du sol pour survoler les maisons, alors qu des "flammes rouges" stationnaient dans les airs.

     

    Les vingt années qui suivirent allaient être fertiles en incidents de ce genre et des croix, des lances, des tubes et des globes, furent observés en maints endroits d'Europe.... et pas seulement , le Nouveau Continent également....

     

    sources : http://dreamokwa.over-blog.com/categorie-11215513.html

    « LE MYSTERE des CROP CIRCLES...(1) »

  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires

    Vous devez être connecté pour commenter