• TRACES PICTURALES, SCULPTURALES d'OVNIS

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

    En voici quelques exemples :

    Une description remontant au règne du pharaon Thoutmôsis III vers 1450 av. J.-C., fait état de multiples « cercles de feu plus brillants que le Soleil » d'environ 5 mètres d'envergure qui seraient apparus durant de nombreux jours.

     

    Ils ont finalement disparu après « être montés haut dans le ciel ».
    L'auteur romain Julius Obsequens écrit, en 99 av. J.-C., « dans Tarquinia pendant le coucher du soleil, un objet rond, comme un globe, a pris son chemin dans le ciel d'ouest en est ».

     

     

     

    Préhistoire et Antiquité

    Des récits de phénomènes aériens non identifiés existent depuis très longtemps.

      

    D'après certains ufologues, des représentations étranges visibles dans quelques

      

      

    grottes ornées, telles celle d'Altamira en Espagne ou celle de Cougnac en France,

    pourraient être des représentations d'ovnis .

      

      

      

      

    De plus, des statuettes ou des peintures (comme les fresques du t étrangement à certaines ssili, en Algérie) d'extraterrestres du XXe siècle, preuve, selon une partie de la communauté ufologique, de l'ancienneté du phénomène.

    Certaines de ces apparitions étranges peuvent avoir été des phénomènes astronomiques comme des comètes ou des météores brillants, ou des phénomènes optiques atmosphériques. L'analyse de ces faits passés est dénommée couramment rétro-ufologie. 

     

     

     

    On a retrouvé des dessins à des époques très reculées dans toutes les parties du monde, représentant de manière non ambiguë des êtres et des engins troublants. Il ne faut pas oublier que les artistes préhistoriques dessinaient ce qu'ils avaient l'habitude d'observer.

     

     

                                                                                     figure casquée - Mexique

     

                                                               

     

                                                                        Wondjinas d'Australie

     

    Peintures rupestres d'Aborigène trouvées dans des grottes à Kimberley en Australie. Probablement réalisées il y a plus 5000 ans.

     

    Les aborigènes adoraient, et adorent toujours un dieu, du nom de Wandijna, et qui serait à l'origine de la création de la Terre.Les traditions aborigènes racontent également que la Cité de la Lune, dans la terre d'Arnhem, a été le lieu d'une bataille entre le dieu du ciel venu sur son vaisseau et celui de la Terre, ce dernier ayant été vaincu par l'assaut d'une chaleur dévastatrice..étrange.

     

     

    Peintures rupestres d'Aborigène " les frères brillants ". Vous remarquerez les auréoles autour de leur tête, qui couronnent en général nos anges et nos saints...

     

     

     

    Wondjina Serpents Australia

     

     

     

    Les frères brillants Tjabuinji et Jagtjadbulla-Victoria, Australie

     

     

     

     

     

     

     

    Il y a plus de 15 000 ans avant J.C., dans les grottes du sud-ouest de la France, des hommes préhistoriques ont dessiné tellement d'objets curieux, que les paléontologues ont dû dresser un catalogue des représentations au moment de leur découverte. Mais depuis que l'hypothèse d'une liaison avec la vision d'OVNI a été faite, plus personne n'en parle, sujet tabou !

     

    Ces représentations peuvent être vues dans les grottes de Cougnac et de Pech Merle dans le Lot, des Combarelles en Dordogne.

     

     

     

     

     

     

     

     

     

    Voici des peintures rupestres datant de 10000 avant JC. décrivant de bien curieux personnages en combinaison et scaphandre et d'étranges objets dans le ciel dans une grotte italienne non loin de Val Camonica en Italie du sud.

     

     

     

     

     

    Grotte Altamira, Espagne

     

     

     

    Grotte de Los Casares, Espagne

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

      

     

     

     

    Ouzbékistan                                                                                                                                                       

     

     

     

     

     

    Fresque de Tassili, Algérie

     

    Les peintures rupestres du Sahara sont des œuvres néolithiques, peintes et gravées à même la pierre dans le désert du Sahara. Il s'agit de peintures représentant la vie des hommes néolithiques et principalement la faune qui les entoure. Leur datation est difficile, mais les préhistoriens estiment que leur création date d'une période comprise entre 5 000 et 1 000 ans avant J.-C. Le contraste entre la luxuriance de la faune figurée sur ces peintures et l'aridité actuelle du désert du Sahara renforce encore leur attrait historique et artistique.

     

     

     

     

     

    Fresque de Jabbaren, dans le massif de Tassili en Algérie, au sud du Hoggar. Haut de 6m, ce personnage massif est remarquable par sa tête ronde, décorée de motifs divers. La silhouette est épaisse et tout fait penser à un scaphandrier surgi du fond des temps. Cette impression est encore accentuée par la présence de plis horizontaux à la hauteur du cou et d'autres, verticaux, sur la poitrine. Des détails qui évoquent un vêtement enveloppant. Notons au passage qu'un personnage très ressemblant peut être vu dans la grotte de Cabro (Var).

     

    S'il n'est pas le seul dans son genre, le «Grand Dieu des martiens» comme on l'appelle un peu par plaisanterie, est le plus impressionnant de ce que Jacques Gossart, de la revue belge Kadath, appelle les Têtes Rondes. Des Têtes Rondes que l'on retrouve sur un autre site du Tassili, à Séfar. Mais cette fois, elles sont beaucoup plus petites et lèvent les bras vers un être gigantesque, à l'aspect nettement non humain. En plusieurs endroits, on peut voir d'autres Têtes Rondes dessinées comme pour suggérer qu'elles sont en train de planer en l'air.

     

    La roche est un grès d'âge cambro-ordovicien possédant tout un réseau de cassures, fissures verticales à subverticales.

     

    L'élargissement de ces zones de moindre résistance explique la présence actuelle d'un réseau de couloirs où se sont développés des abris-sous-roche.

     

    Parmi les peintures rupestres du Sahara, on peut citer le style dit de Tazina, bien connu dans le sud marocain, foyer possible d'une paléoculture néolithique, que l'on retrouve aussi dans l'Atlas algérien. Les gravures et peintures rupestres qui abondent dans le Sahara correspondent à différentes phases chronoculturelles de ce désert. Elles sont d'une grande fragilité.

     

     

     

     

     

     

     

    Saucers Rock Art, Arkansas, usa

     

     

    Dans l'Exode Elohim parle à Moïse :

    Citation:
    " L'Ange de Iahvé lui apparut dans une flamme de feu, du milieu d'un buisson (...) le buisson était embrasé par le feu, mais il n'était pas dévoré !". (Exode, III-2)

     

    Tableau de Bert de Gelder réalisé en 1710 qui représente

    le baptême de Jésus dans le Jourdan.

    En-dessous, un dessin d'Ovni identique selon un témoignage...257 ans après!



    L'Exode :

    Citation:
    dans le tourbillon". (Il Rois, II-11)



    C'est le décollage d'un engin volant et le feu des tuyères fait que le narrateur parle de chevaux de feu. Si aujourd'hui vous prenez des primitifs d'Amérique du Sud ou d'Afrique noire et que vous les faites assister au décollage d'une fusée, ils parlent de char de feu et de chevaux de feu en revenant dans leurs tribus, incapables de comprendre, même en gros, les phénomènes scientifiques d'une façon rationnelle et voyant en cela du surnaturel, du mystique et du Divin.

    Citation:

     

     

    " Il m'emmena (...) et me déposa sur une très haute montagne sur laquelle il y avait comme les constructions d'une ville, au midi (...) (il y avait) un homme dont l'aspect était comme l'aspect de l'airain". (Ezéchiel, XL, 2-3)

    " Et voici que la gloire du Dieu d'Israël vint de la direction de l'Orient avec un bruit comme le bruit des grandes eaux et la terre resplendit de sa gloire". (Ezéchiel, xLfii-2)

      

     

     

     

    Moyen Âge et Renaissance


    À cette époque, il est surtout question de phénomènes occultes, chez des théoriciens comme Agrippa ou Paracelse. L'influence de la religion est réelle puisque les phénomènes célestes sont considérés comme des avertissements divins ou comme des expressions maléfiques dont sont responsables sorciers et sorcières.

     

     

    Tapisserie de BAYEUX  France NORMANDIE



    Au Japon, dans la nuit du 24 septembre 1235, le général Yoritsume et son armée observent près de Kyoto des sphères de lumière non identifiées, aux mouvements erratiques. Ses conseillers lui disent « de ne pas s'inquiéter car c'était simplement le vent qui faisait osciller les étoiles .

    Gravure sur bois de Hans Glaser.Gravure sur bois par Hans Glaser (1566), Nuremberg.

      

      

    Le 14 avril 1561, l'Allemagne est parcourue par une multitude d'objets apparemment engagés dans une bataille aérienne. On rapporte que de petits globes et disques sortaient de grands cylindres.
     

      

      

      

    Ces observations sont alors interprétées comme des prodiges surnaturels, des anges et autres présages religieux.

    Certains enquêteurs contemporains considèrent ces témoignages comme étant l'équivalent ancien de rapports d'ovnis modernes.

      

      

      

    Il est en effet possible que des apparitions d'ovnis aient été transposées dans des œuvres d'art mais, pour les cas les plus souvent cités, une explication simple est fournie par les historiens de l'art.

     

      

      

    Ainsi :

    les cosmonautes de la fresque du monastère de Detjani au Kosovo (1350) sont des représentations symboliques du Soleil et de la Lune comme on en trouve dans l'art byzantin religieux de cette époque ;

     

     

     

    Projet d'engin volant par Léonard de Vinci

     


    l'ovni du tableau de Mainardi (Madonna col Bambino e San Giovannino), qui traverse les cieux en pleine nativité, est en réalité la représentation symbolique de l'archange Gabriel ;

     

     


    l'objet en forme de soucoupe volante sur le tableau de Paolo Uccello, la Tébaïde, est un chapeau du cardinal ;
     

     

      

    Pièce de 1608 MARSEILLE

      

      

    la fameuse pièce de 1608 censée commémorer un passage d'ovni au-dessus du ciel de France, est en fait un jeton de jeu sur lequel est dessinée une roue de la fortune.

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

    Peintures et représentations du moyen-âge et plus.

     

    La plupart des grandes peintures du moyen âge ont eu pour thème la religion.

    C'était là l'occasion de représenter aussi des objets exceptionnels qu'ils ne pouvaient interpréter que comme étant des envoyés de "Dieu" et qui trouvaient donc leur place parmi ces toiles. Tout ce qu'on ne comprend pas et que l'on observe n'est-il attribuable qu'à Dieu? (à vous de trouver la réponse).

     

     

     

     

     

    Les textes bibliques parlent d'elles-mêmes...

    Quelques citations parmi pleins d'autres :

    Dans la Genèse, XXVIII

    Citation:

      

    " Une échelle était dressée par terre, sa tête touchant aux cieux, et voici que des Anges d'Elohim montaient et descendaient sur elle".

    (Genèse, XXVIII-12)

     

     



    Dans l'Exode Elohim parle à Moïse :

    Citation:

     

    " L'Ange de Iahvé lui apparut n'était pas dévoré !". (Exode, III-2)

     

     

    Comment expliqueriez-vous ce sarcophage Maya ?

     

      

     

     

     Tableau du XIV eme siècle :

     

     

    Extrait d'une toile de Dechani qui est actuellement conservée

    sur une fresque de la crucifixion du Christ, dans l'ancienne Yougoslavie.

     
     

     

    On a retrouvé des dessins à des époques très reculées dans toutes les parties du
    monde, et représentant de manière non ambiguë des êtres et des engins que nous
    pourrons sans problème qualifier d'extra-terrestres. Il ne faut pas oublier que
    les artistes préhistoriques dessinaient ce qu'ils avaient l'habitude d'observer:
    peut-on en conclure qu'à une époque où la Terre était complètement
    sous-développée, l'activité extra-terrestre se faisait au grand jour?
    Possible!

    En tout cas, supposer que des extra-terrestres nous ont
    découvert subitement, il y a seulement 50 ans, c'est tout bonnement manquer de
    bon sens, étant donné que les civilisations extra-terrestres n'ont aucune raison
    de s'être développées en même temps que nous ni toutes à la même vitesse.

      

    Statistiquement, ils devraient nous avoir découverts il y a des dizaines de
    milliers d'années, voire des millions d'années, et d'autres devaient continuer
    de nous découvrir au cours des milliers d'années qui s'écoulèrent et
    continueront à nous découvrir.

    Il existe aussi des récits du moyen âge
    décrivant des boules lumineuses, des soucoupes et autres Ovnis, bien sûr en
    termes du moyen âge (mais à nouveau sans ambiguïté), ainsi que quelques gravures
    accompagnant ces récits. Certaines peintures sont aussi très éloquentes! Je
    crois que tout ceci est cohérent: les extra-terrestres nous visitent depuis des
    centaines de milliers d'années et continuent à le faire; et manifestement, ils
    ne sont pas belliqueux, sans quoi nous ne serions plus là depuis longtemps pour
    nous poser cette question.

    A l'époque où l'ancien testament a été écrit,
    on observait des "colonnes de nuées et de feu", et récemment, un témoin d'Ovni a
    vu le phénomène sous forme de colonne de feu. Il y a quelques années, un témoin
    a observé un Ovni de forme très bizarre qui n'avait pas été répertoriée et dont
    la forme particulière figurait très exactement parmi des gravures rupestres
    anciennes.

      

    Ceux qui pensent que les "soucoupes volantes" sont sorties droit de
    l'imagination de nos contemporains devraient s'intéresser un peu plus à ce type
    d'information.

    Quant à ceux qui mettent en avant la très grande
    diversité des formes d'Ovnis pour en discréditer la réalité, ils feraient bien
    d'y repenser à deux fois. A mon avis, la technologie de déplacement des
    civilisations extra-terrestres est au point depuis des temps immémorables, et
    ils n'en changent plus les formes, mais par contre il existe tant de
    civilisations nous visitant, et tant de "modèles" d'engins volant par
    civilisation, que nous ne sommes pas près d'arriver au bout de nos peines (par
    analogie, il suffit de considérer tous les modèles de voiture existant sur Terre
    pour essayer de se donner une idée, et de multiplier par le nombre de
    civilisations extra-terrestres pouvant nous visiter).

    Un autre élément à
    ajouter est que certains Ovnis semblent pouvoir prendre la forme extérieure
    qu'ils veulent (peut-être des projections holographiques?) si ils le désirent,
    comme ces Ovnis qui essaient d'imiter les Sky-Tracers (la revue "Lumières dans
    la Nuit" en a beaucoup parlé).

      

    Jacques Vallée a lui aussi beaucoup étudié la
    question dans ses livres, et il a pu trouver trace d'"Ovnis" prenant la forme de
    dirigeables au 19ème siècle. Il semble que les technologies extra-terrestres
    soient diverses, et que leurs intentions sont de révéler doucement leur présence
    sans choquer. Pour quelle raison? Là aussi, il est possible d'obtenir quelques
    réponses.

     

     

     

     

     

     

     

     

     

      

     



    Peinture rupestre d'une grotte néolithique du sud-ouest de la France représentant une foule d'animaux sauvages de toutes tailles...survolées par des objets ronds et plats évoquant des ovnis. Trois de ces engins évoluent autour d'un petit personnage humanoïde doté d'une queue bizarre .

    Les experts sont incapables de donner un sens à cette peinture.

     

      

    Des témoignages de gens prétendant avoir fait une rencontre de troisième type (oui je sais je pars dans le HS mais c'est plus fort que moi comme Sega...) se comptent par dixaine de milliers  !

    Et y en a pour toutes les sauces allant du petit gris que l'on connais bien à des gens quasiment identiques à nous de taille moyenne de 2,50m à 3m. 

     

     

     

     

     

     NASCA

     

     

     

       

     

     

     

     1520 1523

     

     

     

    illustrration from gulliver's travels 1732

      

      

      

      

      

      

      

      

     

     

    « FR - Témoins militaires d'OVNI sur des sites nucléaires DIRIGEABLE - R 101 »

  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires

    Vous devez être connecté pour commenter